Choisir la planche idéale pour commencer le skate

Pour les débutants en skate, le choix de la bonne planche est primordial afin d’assurer un apprentissage confortable et progressif. En prenant en compte différents critères tels que le type de pratique souhaitée, la taille du skateur ou encore ses préférences esthétiques, il est plus facile de se repérer parmi l’offre pléthorique disponible sur le marché. Voici quelques éléments à prendre en compte pour bien choisir sa première planche de skateboard.

Les différents types de planches

Avant toute chose, il convient de différencier les différentes catégories de planches :

  • Le skateboard classique : c’est la planche la plus répandue et polyvalente. Elle est conçue pour pratiquer des tricks (figures) dans la rue, en skatepark ou dans des compétitions, mais également pour se déplacer. Ce modèle convient à tous les niveaux, y compris les débutants. 
  • Le longboard : avec sa forme allongée et ses grandes roues, cette planche est idéale pour les longues distances et les descentes rapides. Cependant, elle est moins adaptée aux tricks et au freestyle.
  • Le cruiser : similaire au skateboard classique mais avec des dimensions réduites et des roues plus larges, cette planche est pensée pour la mobilité urbaine, avec une maniabilité optimale et une vitesse accrue.

Pour débuter, il est généralement recommandé d’opter pour un skateboard classique qui permettra de s’initier à toutes les facettes de la discipline.

La taille de la planche

La largeur et la longueur de la planche sont des critères essentiels dans le choix d’un skate. La largeur idéale dépend principalement de la taille et du poids du rider, tandis que la longueur est plus une question de préférence personnelle.

Pour les adultes, on distingue trois grandes catégories de largeurs :

  • Entre 7,5 et 7,75 pouces (19-20 cm) : ces planches étroites sont particulièrement adaptées aux riders de petite taille ou ayant des pieds fins. Elles offrent une meilleure maniabilité pour les tricks mais sont moins stables à grande vitesse.
  • Entre 7,75 et 8 pouces (20-21 cm) : c’est la taille standard pour la plupart des skateurs adultes. Ces planches affichent un bon équilibre entre maniabilité et stabilité.
  • Plus de 8 pouces (21 cm et plus) : les planches larges conviennent aux skateurs de grande taille ou disposant d’une forte corpulence. Elles sont également adaptées à la pratique du bowl ou de la mini-ramp.

Quant à la longueur, elle varie généralement entre 29 et 32 pouces (74-81 cm) pour les adultes. Les planches plus courtes seront plus légères et maniables, tandis que les planches plus longues procureront davantage de stabilité.

Le choix des roues

Les roues de skateboard se distinguent par leur diamètre et leur dureté (exprimée en duromètre). Elles influencent directement la vitesse et l’adhérence du skate en fonction du type de sol sur lequel on roule.

Diamètre des roues

Pour un débutant, il est préférable d’opter pour des roues de taille moyenne :

  • Entre 50 et 54 mm : ces roues polyvalentes sont adaptées à une utilisation urbaine ou en skatepark, avec une vitesse et une accélération modérées.
  • Entre 55 et 59 mm : elles offrent une meilleure stabilité et une vitesse accrue, ce qui peut être intéressant pour la pratique du bowl ou de la mini-ramp.

Dureté des roues

En général, le duromètre des roues varie entre 75A et 101A. Les roues tendres (entre 75A et 90A) assurent une bonne adhérence et amortissent mieux les chocs, mais elles sont moins rapides que les roues dures (plus de 90A), qui conviennent davantage aux surfaces lisses telles que les skateparks.

Pour un premier skate, des roues aux alentours de 90A peuvent être un bon compromis, alliant vitesse et confort.

Les autres éléments à considérer

Outre la planche et les roues, il est également important de porter attention aux autres composants du setup :

  • Les trucks : ils permettent d’assurer la stabilité et la maniabilité de la planche. Il est recommandé de choisir des trucks dont la largeur correspond à celle de la planche pour un équilibre optimal.
  • Les roulements : ils conditionnent la fluidité et la vitesse de rotation des roues. La norme ABEC (de 1 à 9) classe les roulements en fonction de leur précision. Pour débuter, des roulements ABEC 5-7 conviendront parfaitement.
  • Le grip : ce revêtement antidérapant, collé sur le dessus de la planche, offre une meilleure adhérence au pied lors des figures. On peut opter pour un grip classique (granulométrie moyenne) ou encore personnaliser son skate avec des grips colorés ou illustrés.

Tous ces éléments doivent être adaptés aux besoins et préférences du skateur afin de lui offrir un ensemble cohérent et harmonieux qui facilitera son apprentissage du skate.

La question du budget

Enfin, il ne faut pas négliger l’aspect financier dans le choix de sa première planche. Un skateboard complet de bonne qualité coûte généralement entre 80 et 150 euros, selon les marques et les composants choisis. Pour les débutants, il est possible de trouver des offres intéressantes en achetant des packs complets, incluant la planche, les trucks, les roues et les roulements à un tarif avantageux.

N’oubliez pas également que le skateboard nécessite un minimum d’équipement de protection (casque, protège-poignets, coudières, genouillères) dont il faudra tenir compte dans le budget global.

En prenant en considération tous ces éléments, vous mettrez toutes les chances de votre côté pour trouver la planche idéale pour votre apprentissage du skate. Alors n’hésitez plus, il est temps de se lancer et de profiter des sensations uniques procurées par cette discipline passionnante !